Créer une EURL : les avantages et inconvénients

16/07/18    Entrepreneur

Il n’est pas toujours aisé, lorsque vous démarrez votre activité, de choisir entre auto-entrepreneur, SASU ou EURL. ABCLIV vous fait découvrir dans cet article le statut juridique d’EURL, ses avantages et ses inconvénients.

Qu’est-ce qu’une EURL ?

L’Entreprise Unique à Responsabilité Limitée est une société à un seul associé unique. Elle est similaire à la SARL (Société À Responsabilité Limitée) qui, elle, peut être constituée de 2 à 100 associés. L’EURL respecte les mêmes réglementations que les autres sociétés à responsabilité limitée, sauf en cas d’adaptation indispensable.

Le capital social d’une EURL est fixé par l’associé en fonction de la taille, de l’activité et des besoins de la société, sans obligation de minimum. L’apport doit être de 20 % minimum, en liquide ou nature, et le solde restant est à libérer dans les 5 ans.

Les statuts de l’entreprise doivent obligatoirement être rédigés. La société est dirigée par un gérant, qui peut être l’associé ou un tiers, par exemple le conjoint. Si aucune limite n’est indiquée dans les statuts, le gérant a tous les pouvoirs dans la société.

Quels sont les avantages de l’EURL ?

Outre le fait de pouvoir créer une société sans avoir à s’associer, le principal atout lorsque que l’on monte une EURL est que sa responsabilité se limite au capital de l’entreprise. Ainsi, en cas de problèmes financiers dans l’entreprise et s’il n’y a pas eu de souci important de gestion ou si la banque ne vous a pas demandé de vous porter caution, votre patrimoine personnel n’est pas impliqué.

L’EURL bénéficie également de règles de fonctionnement simplifiées par rapport à la SARL. L’associé n’est pas obligé de tenir des assemblées générales, d’établir des rapports de gestion ou de procès verbaux. Il est aussi possible d’opter pour l’Impôt sur les Sociétés (IS) plutôt que pour l’Impôt sur le Revenu, et d’ainsi bénéficier d’une optimisation sociale, en réduisant son assiette de calcul des charges en EURL, et d’une optimisation fiscale si vous êtes dans une tranche d’imposition élevée. Autre avantage, l’EURL peut être cédée ou transmise facilement.

L’entrepreneur peut également décider de transformer sa société en SARL pour y intégrer d’autres associés.

Quels sont les inconvénients ?

S’il est alléchant d’avoir une entreprise à responsabilité limitée, en pratique la réalité est souvent plus décevante. Monter votre entreprise nécessitera probablement un crédit bancaire et rares sont les banques qui ne demandent pas de caution personnelle, ce qui engage votre patrimoine.

Avoir une EURL s’accompagne d’obligations, comme celle d’avoir un secrétariat juridique ou de rédiger des statuts, ce qui n’est pas le cas pour les entreprises individuelles. En tant que gérant associé vous ne pourrez pas non plus bénéficier du régime salarié, contrairement à la SARL. Ni posséder un compte courant d’associé débiteur.

Enfin, en étant soumis à l’IS, vous devrez payer des cotisations sociales sur la quote-part des dividendes supérieure à 10 % de la somme (capital social + prime d’émission + sommes versées en compte courant).

Maintenant que vous avez pris connaissance de tous les avantages et des inconvénients de l’EURL, vous pouvez faire votre choix en toute sérénité pour la création de votre société !

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2018. Tous droits réservés