Micro-entreprise et auto-entrepreneur : y a-t-il une différence ?

09/08/16    Auto-entrepreneur

Pour beaucoup de travailleurs indépendants qui découvrent le monde de l’entrepreneuriat, la distinction entre micro-entreprise et auto-entrepreneur n’est pas toujours des plus clairs.

Et pour cause ! Conçues comme des déclinaisons simplifiées de l’entreprise individuelle, ces deux régimes, qui ont entamé un rapprochement début 2016, adoptent désormais l’intitulé « micro-entrepreneur » tout en conservant les avantages de l’auto-entreprise… Ne partez pas, on vous explique tout !

Avant, un auto-entrepreneur n’était pas un micro-entrepreneur

Il n’y a pas si longtemps, auto-entrepreneur et micro-entrepreneur étaient deux régimes bien distincts. Si le régime de la micro-entreprise a été pensé comme une version allégée du régime de l’entreprise individuelle, le statut auto-entrepreneur a, quant à lui, été créé dans le but de proposer aux travailleurs indépendants une déclinaison encore plus simplifiée de la micro-entreprise.

Une déclinaison, qui a d’ailleurs rendu accessible la création d’entreprise à de nombreux profils de personnes, ce qui explique l’engouement qu’elle a suscité et suscite encore.

Depuis 2016, “auto-entreprise” et “micro-entreprise” ont entamé leur fusion !

La fusion de l’emblématique statut auto-entrepreneur et de la micro-entreprise fut l’une des grosses annonces de 2016. Ce rapprochement qui devait originellement aboutir (on y reviendra) à une fusion définitive en 2020 a été pensé pour ne léser personne.

L’annonce s’est même accompagnée d’autres nouveautés attendues comme la possibilité pour l’entrepreneur de souscrire à un forfait de cotisations minimales afin de pouvoir valider ses trimestres de retraite de base même en cas de chiffre d’affaires inférieur au seuil requis.

On vous invite d’ailleurs à découvrir les autres nouveautés annoncées en 2016.

Quels changements depuis la réforme de 2016 ?

Dans la pratique, la réforme de 2016 ne change rien pour les auto-entrepreneurs qui conservent les avantages liés à leur statut. Toutefois, les micro-entrepreneurs ont dorénavant la possibilité de choisir l’option pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Pour ce qui est des formalités liées aux charges sociales et à la déclaration du chiffre d’affaires, elles sont désormais identiques.

Est-il encore avantageux de choisir le statut auto-entrepreneur ?

Si le terme auto-entrepreneur, toujours très populaire, est encore très utilisé, il ne faut toutefois pas s’y tromper : la désignation juridique des deux régimes est bel et bien « micro-entrepreneur », sans plus aucune distinction.

De ce fait, il ne serait en théorie plus nécessaire de se demander s’il convient de choisir entre le statut auto-entrepreneur ou celui de la micro-entreprise puisque seul ce dernier subsiste. Un indépendant qui lance son activité en 2016 ne devrait donc logiquement plus avoir à choisir entre les deux régimes !

En théorie seulement puisque, dans les faits, il est toujours possible de demander à devenir auto-entrepreneur (sous l’intitulé « micro-entrepreneur »). Ou alors de choisir uniquement le régime micro-fiscal simplifié ; ce qui revient en fait à choisir le régime de la micro-entreprise tel qu’il était avant la réforme de 2016.

 

Nos prestations pour les auto-entrepreneurs

ABC LIV est une société de domiciliation située à Paris. Depuis 1978, nous proposons des adresses en Île-de-France aux professionnels, aux associations et aux particuliers, à des tarifs très attractifs !

Des adresses de prestige et des services pratiques (réexpédition postale, location de bureaux, hébergement téléphonique, transferts d’appels) ; notre offre de domiciliation pour auto-entrepreneurs est parfaitement adaptée aux besoins des travailleurs indépendants d’aujourd’hui !

Découvrez nos offres de domiciliation pour auto-entrepreneurs

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2018. Tous droits réservés