Reprise d’entreprise : Nos conseils pour un rachat sans encombre !

03/08/17    Entrepreneur

En France, en moyenne, sur 5 entreprises créées, une seule existera encore au-delà de 5 ans d’activité. De plus il est difficile de lancer une société en partant de zéro. Dans ce contexte racheter une structure existante est un excellent moyen de prendre la direction d’une affaire en réduisant les risques. Encore faut-il trouver la bonne entreprise et s’assurer de sa rentabilité ! Entourez-vous d’experts pour calculer correctement la valeur d’une entreprise.

Ne négligez ni la phase de recherche ni la phase d’analyse lors de la reprise d’une entreprise

Outre le bouche-à-oreille, vous pourrez trouver une entreprise à reprendre dans le secteur qui vous intéresse via différents biais :

  • Les sites d’annonces spécialisées sur internet comme Cessionpme.com
  • En vous adressant à la chambre de commerce située dans la ville de votre choix.

Après avoir effectué une première sélection, et avant de prendre rendez-vous avec les dirigeants des entreprises sélectionnées, renseignez-vous sur les quelques informations économiques fondamentales telles que :

  • Le marché, le contexte de la branche d’activité, la concurrence,
  • La réputation de l’entreprise,
  • Les bénéfices réalisés,
  • Le chiffre d’affaire,
  • Les charges de l’entreprise,
  • Sa clientèle,
  • Son fonds de commerce, son matériel,
  • Les éventuels salariés …

Vous pourrez ainsi vous faire une première impression sur la valeur de l’entreprise, qui vous sera confirmée ou non par la suite.

Ne cédez en aucun cas à la précipitation !

Même si en tant que repreneur vous êtes pressé de réaliser votre projet ou que vous pensez avoir trouvé l’affaire du siècle, il n’est jamais bon de se précipiter en matière de rachat d’entreprise. N’oubliez pas que le cédant a pour unique objectif de vous vendre son entreprise et fera tout pour vous convaincre. Renseignez-vous au maximum tout en gardant à l’esprit que la patience et la méfiance restent vos meilleurs alliés !

A plusieurs, on est plus fort !

N’hésitez pas être accompagné d’une personne compétente qui connaît le secteur d’activité concerné ou qui dispose d’une solide expérience en matière d’entrepreneuriat. Avec son avis extérieur, elle pourra vous aider à déterminer avec certitude la véritable raison de la vente. Bien que les raisons traditionnellement avancées et légitimes soient un départ à la retraite ou l’envie de réaliser une plus-value, n’oubliez jamais qu’il peut exister une raison cachée à la vente et qu’il vous faudra la trouver si vous ne voulez pas vous faire avoir.

Anticiper pour mieux évaluer les risques réellement encourus sur le long terme

En dehors des risques économiques liés à une mauvaise transaction, reprendre une entreprise peut aussi vous faire encourir des risques sur le long terme. En effet, l’opération financière ne doit pas être envisagée uniquement au niveau du capital initialement investi, il faut également évaluer la valeur de l’entreprise convoitée sur le long terme.

Prenez le temps de vous renseigner sur l’état d’esprit de tous les acteurs concernés par le rachat d’entreprise, qu’il s’agisse des différents partenaires ou des salariés, afin de vous assurer que les équipes que vous récupérerez resteront motivées. Le facteur humain ne doit pas être négligé lors d’une telle opération, ce n’est pas pour rien que Jean Bodin disait déjà au XVIème siècle :

« il n’est de richesses que d’hommes »

Vous devez également être certain que le secteur d’activité dans lequel vous allez vous engager dispose encore de belles années devant lui. Pour ce faire, une étude de marché prenant en compte plusieurs années s’avère indispensable. Investir dans un métier en fin de vie ou dans commerce mal situé pourrait vous valoir bien des désillusions.

Evaluer scrupuleusement le prix de cession de l’entreprise à acquérir

Bien qu’il soit dans votre intérêt de réaliser votre projet en investissant le plus petit capital possible, il convient d’évaluer le prix de cession de l’entreprise convoitée au plus juste, en fonction de son réel potentiel, avant de pouvoir entamer les négociations.

Analysez avec soin toutes les pièces financières qui vous sont fournies

Pour connaître la santé financière d’une entreprise, rien de mieux que d’analyser l’ensemble de ses pièces comptables et son bilan comptable qui reste un incontournable. Sachez qu’en la matière, les arnaques sont légion. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à vérifier (sur des sites comme kompass.com, bilansgratuits.fr, manageo.fr ou encore score3.fr), que les bilans comptables qui vous sont présentés ne sont pas des faux. Pensez par ailleurs à éplucher minutieusement l’ensemble des comptes de la société que vous souhaitez racheter.

On peut faire dire beaucoup de choses aux chiffres, et les manipuler comptablement pour masquer de mauvais investissements ou aplanir plusieurs années difficiles.

Choisissez la méthode d’évaluation financière adéquate

Pour connaître le réel potentiel économique de votre future entreprise, en connaître de suite les points forts et les points faibles au niveau de la trésorerie et de l’autonomie financière, vous devez calculer ses ratios financiers

En matière d’évaluation financière d’entreprise, il existe un grand nombre de méthodes efficaces : évaluation par comparaison, évaluation axée sur la valeur du patrimoine ou encore sur la rentabilité, etc. Il faut par ailleurs prendre en compte les facteurs de minorations et majorations de la valorisation. A moins d’être un expert en la matière ou de disposer de personnel compétent, vous serez assuré de faire le bon choix en confiant cette tâche à un professionnel expérimenté.

Établissez votre plan financier et renseignez-vous sur les aides mises en place par l’Etat

Reprendre le fonds de commerce d’une entreprise n’est pas tout, vous serez peut-être amené à faire des travaux, racheter du mobilier ou du matériel, louer de nouveaux locaux, etc. et vous devrez surtout pouvoir disposer d’un minimum de trésorerie ! C’est pourquoi, établir un plan financier avec la banque évaluant vos réels besoins au plus juste, reste primordial.

Pour vous aider à alléger votre facture, sachez que de nombreuses aides de l’Etat existent pour favoriser l’entrepreneuriat sous formes de subventions, de crédits d’impôts, d’aides à la formation, etc. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la chambre des métiers ou encore de votre centre de formalités des entreprises (CFE) !

Nos prestations de domiciliation

ABC LIV est une société de domiciliation située à Paris. Depuis 1978, nous proposons des adresses en Île-de-France aux professionnels, aux associations et aux particuliers, à des tarifs très attractifs !

Quels que soient votre profil et vos besoins, nous vous offrons la possibilité de souscrire votre contrat de domiciliation, directement en ligne ! Sélectionnez les services complémentaires de votre choix : réexpédition de courrier, hébergement téléphonique et messagerie personnalisée.

Découvrez nos offres de domiciliation

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2017. Tous droits réservés