Qu’est-ce qu’une pépinière d’entreprise ? Définition et explications de cette structure

20/12/19    Domiciliation

Une pépinière d’entreprise est une structure permettant aux nouvelles entreprises et aux porteurs de projets de bénéficier à la fois de locaux mais aussi de conseils pour développer leur projet. Ce concept a vu le jour dans les années 1980 pour aider à la création d’entreprise, et compte désormais près de 250 entités en France.

Pépinière d’entreprise : définition

Une pépinière d’entreprise est un lieu qui héberge de jeunes entreprises dans ses locaux, tout en leur offrant un accompagnement personnalisé pour développer leur activité économique, et un réseau. Elle peut attirer des entreprises en phase de projet, pas encore immatriculées, tout comme des entreprises en activité depuis moins de 2 ou 3 ans.

Tout type de créateurs d’entreprise ou repreneurs d’entreprise sont donc les bienvenus. Cette structure peut être publique ou bien, plus rarement, privée. Selon la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Bretagne, un projet de création d’entreprise qui se développe en pépinière a plus de 70 % de chances de prospérer, contre 50 % pour une entreprise avançant de façon classique par elle-même.

Il existe trois types de pépinières différentes :

– les pépinières généralistes : type le plus fréquent, ces pépinières accueillent les entrepreneurs sans tenir compte de leur secteur d’activité ;

– les pépinières spécialisées : elles se spécialisent dans un secteur d’activité en particulier, et n’acceptent donc que des projets d’entreprise en lien avec ce domaine, cela peut être les nouvelles technologies tout comme l’écologie par exemple ;

– enfin, les pépinières pour entreprises innovantes : elles se chargent plus spécifiquement de domaines d’activité où l’on trouve de l’innovation technologique, comme le médical ou l’électronique.

Quelle différence entre incubateur et pépinière d’entreprise ?

Un incubateur, tout comme une pépinière, propose aux nouveaux entrepreneurs d’héberger physiquement leur activité dans des locaux partagés comme un espace de coworking, le temps de développer leurs projets. Ce temps d’incubation varie selon l’ampleur du projet du créateur d’entreprise.

Mais à la différence des pépinières, les incubateurs sont systématiquement spécialisés par secteur, et sont souvent en lien avec des grandes entreprises, mais aussi des grandes écoles ou universités, favorisant les partenariats.

Les incubateurs vont donc davantage s’adresser à la création de startups, tout spécialement dans les domaines technologiques ou numériques, et dans leurs premiers pas vis-à-vis de la mise en place du projet : réalisation d’un business plan, recherche de financements, etc.

Un projet peut donc naître en couveuse, puis il sera mis en œuvre en incubateur, et enfin il pourra être développé en pépinière.

Travailler dans une pépinière d’entreprise

Pour intégrer une pépinière, il faut répondre à différents critères d’exigibilité, comme l’âge de l’entreprise ou son secteur d’activité selon le type de pépinière souhaité, puis soumettre son dossier à un comité de sélection. Si le dossier est accepté, le créateur ou repreneur d’entreprise peut signer une convention, généralement pour une durée de 3 ans pour accéder à ces services partagés. Il existe parfois des contrats plus précaires, sans durée de fin spécifiée.

Ce service comporte également un coût : généralement de 300 à 500 euros par mois, ou bien un tarif au mètre carré, pour couvrir le coût des locaux utilisés, mais 10 à 15 % moins cher que les loyers professionnels classiques. Au sein de la pépinière on trouve des bureaux avec salle de réunion, mais également des accès téléphone, Internet, et du matériel de bureau. Tout cela est compris dans le prix d’hébergement.

Du côté des services proposés, les pépinières mettent à disposition des entrepreneurs : des formations, des financements, un accès à leur réseau, une assistance en gestion d’entreprise, ou encore des conseils pour se développer dans la région.

La domiciliation collective avec la pépinière d’entreprise

La pépinière loue des locaux aux entreprises, c’est donc à cette adresse que se trouve la domiciliation commerciale de leur siège social. La domiciliation, en définition : c’est l’adresse où l’entrepreneur recevra son courrier administratif. Il s’agit également de l’adresse qui figurera sur ses contrats et documents officiels.

L’avantage de la pépinière d’entreprise est que les frais locatifs et immobiliers sont partagés avec les autres entreprises hébergées, ce qui permet de faire baisser les coûts. Le revers de la médaille est que la mise en commun des ressources matérielles et logistiques fait que parfois il y a des indisponibilités à des moments où vous avez des besoins. Il faut donc tout simplement savoir anticiper et avoir une bonne gestion de son travail tout en communiquant avec les autres porteurs de projet.

Si vous vous questionnez sur comment devenir auto entrepreneur, et que vous créez par la suite votre entreprise, la pépinière peut être une option pour vous afin de développer votre activité dans un cadre sécurisant.

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2020. Tous droits réservés