Qu’est-ce qu’un digital normad et comment le devenir ?

23/11/20    Auto-entrepreneur

Beaucoup de personnes se laissent tenter par le digital nomadisme, qui leur permet de travailler autour du monde sans avoir besoin d’un point d’accroche fixe. Comment voyager tout le temps tout en travaillant ? ABC Liv vous donne quelques pistes.

Définition : que veut dire digital nomad ?

Un digital nomad est une personne travaillant exclusivement sur ordinateur et par Internet, tout en voyageant ou en faisant un tour du monde. C’est un style de vie à part qui séduit de plus en plus de travailleurs indépendants et de familles nomades.
N’ayant besoin que d’un ordinateur et d’une connexion Internet pour travailler, le digital nomad peut installer son bureau temporaire à peu près n’importe où dans le monde. En effet, être nomade et non sédentaire suppose un job se faisant intégralement en numérique, avec bien souvent une activité en ligne. Sans domicile fixe, le travailleur choisit donc de changer de pays et de ville fréquemment, d’être itinérant. Ce type d’emploi offre au travailleur une grande liberté et une flexibilité dans son quotidien.

Comment devenir digital nomad en 5 étapes ?

Pour devenir un nomade digital il faut tout d’abord pouvoir exercer une activité compatible avec ce mode de vie, et donc avoir une expertise sur une activité numérique : graphisme, design, etc. Une fois la décision prise sur le métier que l’on souhaite exercer de façon nomade, il convient de trouver des clients, définir un budget spécial voyage / nomadisme, déclarer son activité professionnelle et enfin domicilier son entreprise. Passons en revue ces 5 étapes.

Choisir le type d’activité : les métiers du digital nomad

Avoir son business en ligne

Une première option pour devenir digital nomad est d’avoir un business en ligne, qui repose sur un site de e-commerce (qu’il s’agisse de drop shipping ou bien de vente de produits stockés chez un logisticien), ou bien sur les réseaux sociaux. Dans ce dernier cas, il s’agit du métier d’influenceur : blogueur, instagrammer, youtubeur… On vit alors des partenariats rémunérés, des liens d’affiliation, de publicités sur un blog voyage ou un podcast, ou de dons des abonnés sur des plateformes comme Patreon ou Tipeee. De plus, l’utilisation d’un CMS open source comme WordPress est de plus en plus simple.

Travailler en tant que freelance

Une deuxième possibilité est de travailler à son compte, en tant que freelance, généralement sous le statut de micro-entrepreneur. Plusieurs métiers peuvent s’exercer de cette façon, en voici une liste non exhaustive : rédacteur web, développeur, webdesigner, illustrateur, photographe, écrivain, traducteur, community manager, graphiste, coach, expert SEO, designer, etc.
De nouveaux métiers liés au web sont créés chaque année, d’autres sont en constante évolution, de plus en plus de personnes seront donc amenées à pouvoir travailler en freelance d’où elles veulent. De nouvelles plateformes ont vu le jour avec l’engouement pour le travail indépendant, comme Malt (anciennement Hopwork), Fiverr, etc.

Travailler à distance pour une entreprise

Enfin, la dernière option est de faire un travail à distance pour un employeur. Avec la Covid-19, de nombreuses entreprises ont réalisé qu’une partie de leurs salariés pouvaient exercer en télétravail, une façon de travailler qui tend donc à se développer. Le modèle de vie « télétravail et voyage » sera de plus en plus réalisable avec le temps. Travailler chez soi est devenu quelque chose de simple, avec l’émergence de nouveaux outils d’organisation du travail et des nouveaux systèmes de communication / visioconférence.

Construire son réseau de clients

Une fois le choix du métier arrêté, s’il s’agit d’une activité freelance, il faut désormais trouver des clients pour leur proposer ses services et gagner de l’argent. Pour cela, il est important de se construire une base de données clients et de prospecter pour l’enrichir. Cela fait partie de la création de son business model. Développer son réseau professionnel est possible grâce à des réseaux sociaux comme LinkedIn ou Viadeo. Travailler en tant qu’indépendant depuis son ordinateur est donc devenu de plus en plus accessible.

Définir un budget pour partir

Il faut ensuite budgétiser les ressources nécessaires à une vie nomade : transports, hébergement, visites, activités, matériel électronique, assurances, etc. Pour n’oublier aucun poste de dépense, il est conseillé de faire une roadmap.
Pour économiser, les nomades digitaux peuvent se tourner vers des destinations peu coûteuses et bien adaptées au mode nomade, comme la Thaïlande, le Portugal, la Hongrie, l’Argentine, le Vietnam, l’Indonésie, ou encore le Mexique.

Déclarer son activité

Dans le cas d’une activité freelance, il faudra alors ouvrir sa micro-entreprise et déclarer son activité auprès de l’URSSAF. Il est possible de bénéficier d’aides dans le cadre de la création d’entreprise, comme ACRE ?

Domicilier son entreprise

Lors de la déclaration d’activité, il sera demandé au micro-entrepreneur de domicilier son entreprise. Pour cela, n’ayant pas de bureau ni de domicile fixe, il pourra opter pour la location d’une adresse auprès d’une société de domiciliation. Il pourra ainsi recevoir son courrier grâce à la domiciliation administrative.

Travailler en voyageant : les avantages

Le digital nomadisme comporte plusieurs avantages. Le premier est de pouvoir travailler n’importe où dans le monde, mais également depuis des lieux insolites comme une terrasse de café en bord de mer, un hôtel, un camping, ou des espaces de coworking. Cela permet également de rencontrer des gens facilement, qu’il s’agisse de voyageurs ou, dans le cadre d’un espace de coworking, d’autres digital nomads, d’être libre de choisir ses horaires de travail, et d’avoir une meilleure qualité de vie.

Les inconvénients à être digital nomad

Mais ce mode de vie a également des inconvénients : le digital nomad n’a pas de domicile en France, il doit trouver constamment un hébergement temporaire, faire des visas, il est loin de ses proches, dépendant du matériel et de l’accès Internet, travaille parfois dans un environnement peu confortable. Il vit, par moments, dans des conditions précaires, loin de cette image romancée du travailleur en sac à dos au bout du monde, comme le montrent certains blogueurs freelances. Travailler en indépendant c’est aussi moins de protection sociale et l’absence de contrat de travail.

Nos prestations pour les entreprises

ABC LIV est une société de domiciliation située à Paris. Depuis 1978, nous proposons des adresses en Île-de-France aux professionnels, aux associations et aux particuliers, à des tarifs très attractifs !

À la recherche d’une adresse commerciale ? Nous vous offrons la possibilité d’établir le siège social de votre entreprise (SARL, SAS, SCI, EURL, EIRL…) dans l’un des plus beaux quartiers de Paris ! ABC LIV, c’est aussi un éventail de services complémentaires adaptés à vos besoins !

Découvrez nos offres de domiciliation pour les entreprises

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2021. Tous droits réservés