Comment financer son entreprise avec le financement participatif ?

07/08/19    Entrepreneur

Le financement participatif, également appelé crowdfunding en anglais ou crowdlending quand c’est entre particuliers, permet à de nombreuses entreprises et à des porteurs de projets innovants de voir le jour, en étant financés par des financeurs du grand public.

Le financement participatif : comment ça marche ?

Il existe de très nombreuses plateformes de crowdfunding, en 2018 la France n’en comptait pas moins de 178, pour plus de 500 millions d’euros d’investissement.

Pour financer un projet d’entreprise par ce biais il suffit de s’inscrire sur l’une de ces plateformes en ligne comme Kisskissbankbank, Wiseed ou Ulule pour les plus connues, d’y créer une page dédiée au projet, en apportant le plus d’informations possibles, comme les contreparties proposées. Si la plateforme valide le projet, elle publie l’appel à financement. Vous pourrez ensuite partager cette levée de fonds sur les réseaux sociaux, en incitant particuliers et professionnels à contribuer financièrement à la cagnotte participative. La plateforme prend une commission de la campagne de financement pour se rémunérer. Il y a généralement une somme globale minimale à atteindre en un temps limité, si ce n’est pas le cas chaque contributeur investisseur est remboursé.

Les petits montants collectés des prêteurs ou donneurs s’ajoutent les uns aux autres et permettent l’accumulation d’une somme plus ou moins importante, que le créateur d’entreprise utilisera pour que son projet voie le jour. Ces contributions à la collecte de fonds peuvent avoir différentes natures, elles peuvent être des dons avec ou sans contrepartie en nature en échange, comme des objets ou une invitation à un événement telle une inauguration. Cela peut être également un prêt, avec ou sans intérêt, ou encore une souscription de titres dans lesquels investissent les particuliers.

Ce type de financements est en pleine croissance et permet une alternative aux emprunts bancaires, en étant moins coûteuse et moins risquée pour le chef d’entreprise. De plus, toutes les entreprises peuvent être concernées, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité, que ce soit des startups en fintech ou une entreprise de promotion immobilière.

Quels sont les avantages du financement participatif ?

Les avantages de la plateforme de financement participatif sont multiples pour les porteurs de projet. Tout d’abord cela constitue une très bonne alternative aux crédits bancaires, en particulier lorsque les banques rechignent à financer le projet d’entreprise. Tout cela pour un résultat moins onéreux et moins chronophage pour le créateur d’entreprise. Cela permet aussi donc de diversifier les sources de financement, un crowdfunding peut ainsi venir en supplément des apports en fonds propres de l’entrepreneur et de plus gros investisseurs, ou d’aides pour start-up.

En passant par une plateforme de crowdfunding, l’entrepreneur est forcé de structurer son projet de le présenter de façon claire. Cela lui permet aussi de le faire connaître au grand public, qui deviendra peut-être plus tard client de l’entreprise, c’est donc une très bonne façon de communiquer en amont sur le projet d’entreprise. En effet, le projet va être relayé sur les réseaux sociaux par les investisseurs qui le soutiennent.

Si vous êtes un porteur de projet en pleine création entreprise, ce mode de financement par donateurs particuliers pourrait vous être très utile !

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2019. Tous droits réservés