Comment se calcule le résultat courant avant impôt ?

25/03/19    Entrepreneur

Le résultat courant avant impôt (RCAI) est un indicateur de gestion permettant d’avoir une idée de la rentabilité de l’entreprise, en prenant en compte les conséquences de son endettement. Il est très intéressant de le calculer au sein d’un business plan avant de créer son entreprise, ou dans le cadre d’une reprise. Mais comment et pourquoi le calculer ? Comment en interpréter les résultats ? ABC Liv vous en dit plus.

Résultat courant avant impôt (RCAI) : définition

Le RCAI est un indicateur financier que l’on retrouve dans les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) ou dans le compte de résultat. Il permet d’analyser la rentabilité économique d’une entreprise, en recensant toutes ses charges et ses produits avant le calcul de l’impôt.

On inclut dans son calcul le revenu net de l’activité normale et habituelle de l’entreprise, comme le chiffre d’affaires, les charges d’exploitation (les fournitures, marchandises par exemple), les charges financières (intérêts), certaines charges et produits d’exploitation et financiers non décaissables comme les dotations aux amortissements et provisions ou les reprises sur provisions, et enfin les produits financiers. On inclut également l’impact de son cycle de financement, mais on ne prend cependant pas en compte les charges et produits exceptionnels, la participation des salariés, et évidemment, comme son nom l’indique, l’impôt sur les bénéfices.

Concrètement, le RCAI est la somme du résultat financier et du résultat d’exploitation. Le résultat courant, lui, est calculé après impôts.

Pourquoi calculer le RCAI ?

Calculer le RCAI est indispensable pour créer une entreprise, ou dans le cas d’une reprise d’entreprise. Cet indicateur-clé mesure l’impact de l’endettement et des placements financiers sur la rentabilité issue de l’activité de l’entreprise, sans prendre en compte les charges et produits exceptionnels.

Le RCAI apporte une meilleure image de la rentabilité économique de l’entreprise que le résultat net, ainsi il est très prisé des chefs d’entreprise, notamment pour analyser son évolution sur plusieurs années. Dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise, il peut aider à choisir les modes de financement les plus adéquats pour la société. Pour une entreprise déjà en activité, il permet de savoir si l’on a fait les bons choix.

Comment calculer le résultat courant avant impôt ?

Il est possible de calculer le résultat courant avant impôt selon deux méthodes différentes, à partir du chiffre d’affaires, ou à partir du résultat d’exploitation.

Le calcul du RCAI à partir du chiffre d’affaires

Le calcul du RCAI à partir du chiffre d’affaires se fait comme suit :

Résultat courant avant impôt = chiffre d’affaires + production stockée + production immobilisée + subventions d’exploitation + autres produits de gestion courante + produits financiers + reprises sur amortissements et provisions d’exploitation et financiers + transferts de charges d’exploitation et financières – achats ± variation des stocks – services extérieurs – autres services extérieurs – impôts, taxes et versements assimilés – charges de personnel – autres charges de gestion courante – charges financières – dotations aux amortissements et provisions d’exploitation et financiers

Le calcul du RCAI à partir du résultat d’exploitation

Le calcul du RCAI à partir du résultat d’exploitation se fait comme suit :

Résultat courant avant impôt = résultat d’exploitation ± (quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun + produits financiers + reprises sur provisions financières + transferts de charges financières – quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun – charges financières – dotations aux amortissements et aux provisions financiers)

Lorsque le résultat est supérieur au résultat d’exploitation, et qu’il est donc positif, il s’agit d’un bénéfice courant. Dans le cas contraire on parle de perte courante, c’est-à-dire que les financements et la trésorerie engendrent trop de frais financiers.

Il est également possible de calculer le résultat courant à partir du RCAI, pour cela il faut effectuer le simple calcul suivant :

Résultat courant = résultat courant avant impôt – impôts sur les bénéfices calculés sur le RCAI

A partir de cela, on peut calculer le ratio financier suivant :

Taux de résultat courant = (résultat courant / chiffre d’affaires hors taxes) x 100

Enfin, on peut également calculer le résultat net à partir du RCAI, selon la formule suivante :

Résultat net = résultat courant avant impôt ± (résultat exceptionnel + participation des salariés + impôt sur les bénéfices)

Le RCAI est donc un outil de gestion indispensable pour tout dirigeant d’entreprise, ou futur dirigeant, afin de connaître les performances d’une société au niveau de son exploitation et de son financement.

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2019. Tous droits réservés