Qu’est-ce que l’EBE et comment le calculer ?

07/03/19    Entrepreneur

L’Excédent Brut d’Exploitation est un indicateur clé de performance, calculé à partir du résultat d’exploitation, qui détermine la capacité d’une entreprise à générer du bénéfice. ABC Liv revient pour vous sur cet outil et son mode de calcul.

Qu’est-ce que l’EBE ? Définition

L’Excédent Brut d’Exploitation est un solde intermédiaire de gestion (SIG). C’est un outil qui permet de connaître la rentabilité de l’entreprise sans prendre en compte ses modes de financement, l’amortissement ou les placements de trésorerie et autres événements exceptionnels liés à son cycle d’exploitation (charges et produits). Il est calculé sur une période donnée. Cela en fait l’indicateur le plus objectif possible. Il est donc essentiel de le calculer pour créer une entreprise, lors du bilan annuel, mais également dans le cadre d’un rachat d’entreprise ou d’une reprise d’entreprise, familiale par exemple.

Pourquoi calculer l’excédent brut d’exploitation (EBE) ?

Calculer l’EBE est très utile pour analyser les performances d’une entreprise, quelle que soit la situation, maintenir et développer son outil de production, et rémunérer les capitaux engagés, qu’ils soient propres ou conséquents à un emprunt. Cela permet aussi de calculer des ratios financiers comme le taux de profitabilité, le taux de rentabilité brut et le free cash flow, dont voici les formules :

  • Taux de profitabilité = EBE / chiffre d’affaires hors taxes
  • Taux de rentabilité brute = EBE / capitaux investis
  • Free cash flow = EBE – impôt sur le résultat d’exploitation +/- variation du besoin en fonds de roulement – investissements + désinvestissements

En calculant l’EBE avant la création de l’entreprise, et dans le cadre d’une demande de prêt ou une levée de fonds, cela permet de donner aux investisseurs et aux banques un avis clair de la capacité de remboursement et de génération de dividendes de l’entreprise.

Lorsque l’on vend sa société, calculer l’EBE permet aussi de la mettre en valeur, aide à déterminer son prix de vente et peut rassurer l’acheteur sur sa rentabilité économique et son retour sur investissement.

L’EBE permet aussi, lors du bilan, de déterminer les points forts et les points faibles de l’entreprise et d’ainsi pouvoir mettre en place des actions correctives pour assurer son avenir. Il est important de comparer les EBE de différentes années pour avoir une idée de son évolution, et modifier par exemple des remises commerciales qui reviendraient trop souvent en mettant à mal l’entreprise.

Le calcul de l’EBE

Il existe trois méthodes possibles pour calculer l’Excédent Brut d’Exploitation, à partir du compte de résultat.

La première se fait à partir du chiffre d’affaires :

  • EBE = CA – achats consommés – consommation en provenance de tiers + subventions d’exploitation – charges de personne – impôts et taxes

La deuxième est simplifiée et se fait à partir de la valeur ajoutée :

  • EBE = valeur ajoutée + subventions d’exploitation – impôts, taxes et versements assimilés – charges de personnel

Enfin, la dernière, qui comporte davantage d’éléments, se calcule à partir du résultat net comptable :

  • EBE = résultat net + charges financières – produits financiers + charges exceptionnelles – produits exceptionnels + dotations aux amortissements et aux provisions – reprises sur amortissements et provisions – autres produits de gestion courante + autres charges de gestion courante

Comment interpréter le calcul de l’EBE ?

L’EBE fournit une analyse de la performance pure de l’entreprise, sans prendre en compte sa politique d’investissement, d’amortissement ni les produits exceptionnels et les charges exceptionnelles. En effet, si l’on prend en compte ces données, le résultat pourrait être négatif seulement à cause d’une charge exceptionnelle, ce qui ne serait pas objectif ni représentatif de la rentabilité de l’entreprise.

Il est important de comparer l’EBE à d’autres indicateurs, comme les capitaux investis ou le chiffre d’affaires hors taxes. Cela donne des ratios financiers qui permettent d’en savoir plus sur, par exemple, la rentabilité du capital engagé ou la maîtrise des coûts de l’entreprise.

Si le résultat de votre EBE est positif, cela signifie que vous dégagez un bénéfice, et que la santé financière et économique de votre société est bonne, ce qui est une très bonne nouvelle !

Si au contraire vous trouvez un résultat négatif, cela veut dire que votre chiffre d’affaires ne suffit pas à couvrir vos charges, votre entreprise n’est donc pas rentable. Il y a là une insuffisance brute d’exploitation. Pour améliorer cela il va falloir trouver des leviers pour augmenter votre chiffre d’affaires ou faire baisser vos charges.

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2019. Tous droits réservés