Quelle est la différence entre un freelance et un auto-entrepreneur ?

10/05/16    Auto-entrepreneur

Il n’est pas rare que le terme « auto-entrepreneur » soit utilisé à tort et à travers, en particulier pour qualifier le statut juridique par défaut d’un freelance. Cette confusion, causée par la popularité grandissante du statut auto-entrepreneur, tend à faire oublier les autres statuts qui possèdent pourtant chacun leurs spécificités, leurs avantages et leurs inconvénients.

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Le freelance est un travailleur indépendant. Par désir de s’affranchir du lien de subordination propre au salarié ou pour mener à bien un projet personnel : quelles que soient ses motivations, le freelance est, par principe, seul aux commandes de son entreprise.

S’il n’est, par définition, pas des plus simples de mener une activité en freelance, ce choix de vie s’accompagne néanmoins d’une grande liberté d’action : liberté d’organisation, liberté de choisir ses clients ou encore de définir ses tarifs. Une fois que l’on a goûté à l’indépendance, difficile de revenir dans le giron d’un employeur.

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur ?

Le statut auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) fait partie du panel de possibilités qui permettent à quiconque d’exercer son activité professionnelle en tant qu’indépendant.

Ce statut, qui correspond à une forme particulière d’entreprise individuelle, s’accompagne d’un régime fiscal simplifié (celui de la micro-entreprise) et d’un régime social, lui aussi simplifié.

Cette facilité d’accès ne permet toutefois pas à l’auto-entrepreneur de se soustraire à ses obligations : comme n’importe quel dirigeant d’entreprise, il doit tenir une comptabilité, aussi minime soit-elle, et déclarer ses revenus.

Un freelance n’est pas forcément un auto-entrepreneur

Vous l’aurez compris, « freelance » ne rime pas nécessairement avec auto-entrepreneur. Car même si le statut de freelance est très populaire parmi les travailleurs indépendants, il ne constitue finalement qu’une option parmi d’autres.

L’Entreprise Individuelle (EI), dont le statut auto-entrepreneur est un cas particulier, est une forme juridique très populaire parmi les créateurs d’entreprise. Sa forme « classique » demande une plus grande rigueur sur le plan comptable, mais elle s’accompagne d’une plus grande liberté : le chiffre d’affaires annuel n’est plus limité et il est possible de facturer (et récupérer) la TVA.

Pour protéger son patrimoine personnel en cas de difficultés, l’indépendant peut également opter pour l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL). Seul le patrimoine d’affectation peut alors être saisi.

Autre alternative pour le freelance : l’entreprise unipersonnelle. Calquée sur le fonctionnement de la SARL, l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) est une société qui ne compte qu’un seul associé. Sa responsabilité est limitée aux apports et la transition vers la SARL est simplifiée.

Enfin, la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) permet au freelance de profiter d’une meilleure protection sociale que dans le cas d’une EURL et du régime des sociétés de personnes durant 5 ans, au maximum.

Auto-entrepreneur ou freelance : quel statut privilégier ?

Nombreux sont les freelances qui commencent leur activité en tant qu’auto-entrepreneur pour ensuite migrer vers une autre forme de statut, quelques années après.

En effet, le statut auto-entrepreneur offre de nombreux avantages pour débuter, mais s’accompagne de plusieurs restrictions dont le plafonnement du chiffre d’affaires qui, par la force des choses, limite le développement de l’activité.

Toutefois, l’auto-entrepreneur qui choisit de passer à l’entreprise individuelle classique ou à la EURL pour s’affranchir de ces restrictions doit s’attendre à faire à une plus grande complexité sur les plans fiscal et administratif.

Nos prestations pour les auto-entrepreneurs

ABC LIV est une société de domiciliation située à Paris. Depuis 1978, nous proposons des adresses en Île-de-France aux professionnels, aux associations et aux particuliers, à des tarifs très attractifs !

Des adresses de prestige et des services pratiques (réexpédition postale, location de bureaux, hébergement téléphonique, transferts d’appels) ; notre offre de domiciliation pour auto-entrepreneurs est parfaitement adaptée aux besoins des travailleurs indépendants d’aujourd’hui !

Découvrez nos offres de domiciliation pour auto-entrepreneurs

Suivez-nous

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2022. Tous droits réservés