Quels sont les pièges à éviter pour bien domicilier son entreprise ?

20/11/19    Domiciliation

Une société de domiciliation est une entreprise qui propose des offres d’hébergement de sièges sociaux à d’autres entreprises domiciliataires. Cela permet aux créateurs d’entreprise de ne pas avoir à domicilier leur activité à l’adresse personnelle de leur domicile ou bien à louer des locaux coûteux. En outre, les adresses proposées sont souvent prestigieuses, et l’offre s’accompagne de services, comme la réexpédition du courrier. Mais attention si vous souhaitez être domiciliataire, il existe parfois des pièges dans ce type de prestations, il convient de se méfier ! ABC Liv vous donne quelques astuces pour les éviter.

L’absence de l’agrément préfectoral

Chaque société de domiciliation doit être enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés et détenir un agrément préfectoral, doté d’un numéro. L’agrément préfectoral est un document obligatoire, gare donc aux entreprises de domiciliation qui n’en possèdent pas ! Une fois que vous avez vérifié que la société a bien un numéro d’agrément, il faut s’assurer qu’il est toujours valide. En effet cet agrément doit être renouvelé tous les six ans.

Attention aux prestations souscrites ou optionnelles de la domiciliation d’entreprise

Vous avez vérifié que la société de domiciliation avec qui vous souhaitez travailler possède un agrément préfectoral toujours valide, c’est un bon point ! Mais il faut maintenant s’attarder sur la qualité des services proposés, et leur prix. Pour travailler main dans la main avec une société de domiciliation, mieux vaut avoir confiance en ses capacités et sa fiabilité. Il faut également que ses locaux, si vous souhaitez les utiliser, soient en bon état, ainsi que le matériel. Vous pouvez demander des photos à la société, ou encore mieux, une visite !

Les sociétés de domiciliation proposent fréquemment des formules pour domicilier son entreprise et son siège social, à des prix très divers. Les formules de base sont proposées à des prix alléchants mais ne comprennent pas beaucoup de services, et la plupart des options seront donc à payer en supplément, ce qui peut vite faire grimper la note ! Prenez donc bien le temps de lister les services dont vous aurez à tout prix besoin, et quelle formule vous coûterait le moins cher, avec ou sans options facultatives.

Parmi les services que l’on retrouve fréquemment et qui peuvent être utiles au quotidien, il y a : la boîte postale, l’adresse administrative (plus ou moins prestigieuse selon les besoins de crédibilité de votre activité), la réception et réexpédition de courrier, le secrétariat, l’accueil téléphonique, la location de bureaux ou salle de réunion, des espaces de coworking, etc.

Analyser le coût réel de la gestion du courrier

L’une des options de base dont vous aurez très certainement besoin est la gestion du courrier à l’adresse postale domiciliée. Pour ne pas que ce service devienne extrêmement coûteux, vérifiez bien dans votre contrat de domiciliation que les frais de réexpédition des courriers ne sont pas à votre charge en plus du prix de votre abonnement.

Demandez clairement à votre prestataire : combien coûte l’expédition du courrier, cela inclut-il la réexpédition d’e-mails et le transfert de messages téléphoniques ? De plus, renseignez-vous sur les horaires du service postal de la société.

Se méfier des frais cachés dans la prestation de domiciliation

Au-delà de l’affranchissement du courrier, d’autres frais cachés peuvent survenir ! Les tarifs très attractifs ou les mentions « service gratuit » doivent vous mettre la puce à l’oreille. Cela va souvent de pair avec des options supplémentaires très coûteuses, comme nous l’avons déjà vu. Mais il peut également y avoir des dépôts de caution et de garantie de plusieurs centaines d’euros demandé à la souscription. Ou bien des promotions temporaires, ou des offres dont le montant augmente au fil des mois d’utilisation. Lisez toujours bien les modalités !

Il est important que la société de domiciliation commerciale soit transparente et communique des tarifs clairs et fixes. Vérifiez également que les adresses de domiciliation proposées soient suffisamment intéressantes.

Vérifier la durée d’engagement avec la société de domiciliation

Enfin, dernier détail à vérifier avant de souscrire son contrat, est de prendre connaissance des modalités avant de signer, il ne s’agit pas de formalités ! La durée d’engagement, notamment, doit vous convenir et ne pas être exagérément longue. Prenez le temps de lire plusieurs fois votre contrat, voire de le montrer à des tiers pour avoir différents avis avant de vous engager.

Vous êtes désormais informé de tous les pièges qui peuvent survenir pour choisir une entreprise de domiciliation lors de votre création d’entreprise, dès votre immatriculation, et des façons de les détecter !

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2019. Tous droits réservés