Avantages et inconvénients à domicilier son entreprise chez un tiers

23/11/18    Domiciliation

Vous êtes en train de créer votre entreprise et pour pouvoir l’immatriculer il vous faut choisir où la domicilier. ABC Liv vous explique tout sur la domiciliation fiscale chez un tiers, marche à suivre, avantages et inconvénients !

Domicilier son entreprise chez un tiers, c’est possible ?

Pour pouvoir créer son entreprise, et obtenir une immatriculation au registre du commerce, le créateur d’entreprise, qu’il soit auto-entrepreneur ou entrepreneur individuel par exemple, doit absolument établir une adresse de domiciliation.

Le choix le plus courant pour un jeune créateur d’entreprise est d’opter pour une domiciliation d’entreprise chez soi. Cependant ce n’est pas la seule option, loin de là. Vous pouvez décider de domicilier votre société chez un tiers, par exemple chez vos parents ou chez un proche, ce qui deviendra l’adresse commerciale de votre entreprise.

Attention toutefois à bien respecter la loi. En effet, pour être utilisé comme adresse de domiciliation commerciale, ce logement doit constituer votre résidence principale. Vous devez donc être hébergé par vos proches et vivre chez eux pour que cette option soit valable.

Ce choix, simple au premier abord, peut donc s’avérer bien plus compliqué qu’il n’y paraît si l’on veut rester dans la légalité. Faites attention également à bien lire le bail d’habitation et le règlement de copropriété du logement pour vous assurer que vous avez le droit d’y domicilier votre activité commerciale.

Les avantages à se domicilier chez un tiers

Si vous remplissez les conditions énoncées ci-dessus, la domiciliation d’entreprise à l’adresse administrative d’un tiers peut avoir plusieurs avantages.

Tout d’abord, en utilisant l’adresse d’un tiers, vous faites l’économie d’un loyer commercial. Cela vous permet de réduire les coûts financiers et de tester votre entreprise de façon plus prudente dans un premier temps, idéal pour se lancer sans stress !

Deuxièmement, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux. Si le tiers en question décide de louer à l’entreprise la surface occupée, via un bail commercial établi et signé entre les deux parties, cela permettra à la jeune entreprise de réduire son imposition. Il faudra que la location corresponde aux prix du marché.

Domiciliation d’entreprise chez un tiers : les inconvénients

En revanche c’est une option qui présente également des inconvénients lors d’une création de société.

L’exercice de l’entreprise ne peut pas se tenir chez un tiers. Il ne peut y avoir ni réception et stock de marchandises ni réunions ou rendez-vous clients tenus à ce domicile, seule la domiciliation postale de l’entreprise est permise.

L’adresse résidentielle quelconque d’un tiers en tant que boîte postale peut tirer vers le bas l’image de l’entreprise en lui conférant peu de crédibilité. Un jeune entrepreneur a donc tout à gagner à choisir une adresse prestigieuse via une société de domiciliation pour créer de la confiance, plutôt que de se faire domicilier chez ses parents. Cela d’autant plus s’il recherche des investisseurs !

Enfin, être domiciliataire en affaires avec un de ses proches peut amener à créer des conflits entre les deux parties, et mettre à mal la frontière entre la vie personnelle et la vie professionnelle du créateur d’entreprise.

Quelles autres solutions de domiciliation pour une entreprise ?

Plutôt que d’avoir votre entreprise domiciliée chez vous à votre adresse personnelle, dans une pépinière d’entreprises, dans des locaux loués ou bien chez un tiers, vous pouvez choisir de passer par une société de domiciliation immatriculée au RCS, via un contrat de domiciliation.

C’est une alternative intéressante qui vous permet de bénéficier d’une adresse professionnelle de prestige, par exemple située dans un quartier d’affaires, qui conférera de la crédibilité à votre société, tout en vous dispensant de payer un loyer commercial ou d’effectuer une location de bureaux équipés. Il s’agit donc d’un choix peu onéreux qui peut s’accompagner d’autres avantages : réexpédition du courrier, location de salles de réunion, accueil téléphonique, espace de coworking, bureau virtuel et autres prestations de services complémentaires. Enfin, c’est une option qui préservera votre vie privée, en la gardant séparée de votre vie professionnelle.

Vous aviez le statut juridique, vous savez désormais où domicilier votre entreprise, à vous maintenant de la déclarer au Centre de Formalité des Entreprises comme votre siège social, et il ne vous restera plus qu’à faire la demande d’immatriculation au registre du commerce. Cette adresse figurera sur tous vos documents commerciaux, comme vos devis ou factures.

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2018. Tous droits réservés