Comment déclarer vos impôts en tant qu’auto-entrepreneur ?

21/06/16    Auto-entrepreneur

Vous avez lancé votre activité il y a peu de temps ? En plus des revenus potentiellement perçus dans le cadre de votre activité salariée (formulaire 2042), vous devez dorénavant déclarer vos revenus perçus en tant qu’auto-entrepreneur. Pas de panique ! Nous sommes là pour vous guider dans cette étape importante dans votre nouvelle vie de travailleur indépendant.

Rendez-vous dans le formulaire 2042-C Pro ; c’est par là que tout se passe !

Identifiez votre auto-entreprise

Si c’est la première fois que vous déclarez vos revenus perçus dans le cadre de votre activité d’auto-entrepreneur, la première étape consiste à indiquer toutes les informations qui concernent votre entreprise.

Cela se passe dans la partie « identification des personnes exerçant une activité non salariée ». Outre vos nom et prénom, vous allez également devoir indiquer l’adresse administrative de votre entreprise et votre numéro de Siret.

Vient ensuite la nature de vos revenus : BIC (bénéfices industriels et commerciaux) ou BNC (bénéfices non commerciaux), en fonction de l’activité exercée. Si vous percevez des revenus relevant d’une activité BIC et d’une activité BNC, il faut donc cocher les deux cases.

Déclarez votre chiffre d’affaires d’auto-entrepreneur

Il s’agit à présent de déclarer les chiffres d’affaires réalisés durant l’année précédente. Des chiffres d’affaires que vous avez par ailleurs déjà déclarés à l’URSSAF ou au RSI lors du versement de vos cotisations sociales. Si vous êtes plutôt du genre organisé, vous ne devriez donc avoir aucune difficulté pour remettre la main sur vos revenus passés. Comme nous vous le disions dans un article précédent, avoir une comptabilité irréprochable est indispensable !

Par ailleurs, vous avez logiquement reçu une attestation fiscale de la part de l’URSSAF aux alentours de mars/avril qui résume les sommes déclarées au cours de l’année précédente.

Deux situations peuvent se présenter :

Vous avez opté pour le versement libératoire

Destinée aux auto-entrepreneurs dont le revenu fiscal de référence N-2 est inférieur à un certain seuil, cette option permet de régler l’impôt sur le revenu ainsi que les charges sociales en un seul et même versement fiscal et social, de manière mensuelle ou trimestrielle.

Ce versement comprend ainsi la cotisation sociale due, dont le montant est déterminé par l’activité exercée, ainsi qu’un pourcentage du chiffre d’affaires correspond au montant de l’impôt sur le revenu, de 1 % à 2,2 % en fonction de votre activité.

Veillez à bien déclarer le chiffre d’affaires réalisé dans la rubrique « auto-entrepreneurs ayant opté pour le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu » du formulaire 2042-C Pro.

Vous n’avez pas opté pour le versement libératoire

Si vous n’avez pas choisi l’option pour le versement libératoire, cela signifie donc que vous devez vous acquitter de votre impôt sur le revenu de manière annuelle, indépendamment du versement de vos charges sociales qui sont quant à elles payées tous les mois ou tous les trimestres.

Le montant de votre revenu est déterminé après abattement forfaitaire dont la valeur minimale est fixée à 305 €. Cet abattement correspond au type d’activité exercé :

  • 71 % du CA pour les activités de ventes de marchandises et fournitures de logement ;
  • 50 % du CA pour les prestations de services BIC ;
  • 34 % du CA pour les prestations de services BNC.

Attention, vous devez indiquer vos revenus sans l’abattement forfaitaire. C’est l’administration qui se chargera d’effectuer le calcul afin de déterminer le montant de votre impôt.

Êtes-vous concerné par les prélèvements sociaux ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez normalement déjà réglé vos cotisations sociales dues pour l’année précédente, que vous ayez opté ou non pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Vous n’êtes donc pas concerné par la partie intitulée « revenus à imposer aux prélèvements sociaux » !

 

Pour savoir comment marchent les impôts chez l’auto-entrepreneur, c’est par ici : « Quels impôts pour les auto-entrepreneurs ? ».

 

Nos prestations pour les auto-entrepreneurs

ABC LIV est une société de domiciliation située à Paris. Depuis 1978, nous proposons des adresses en Île-de-France aux professionnels, aux associations et aux particuliers, à des tarifs très attractifs !

Des adresses de prestige et des services pratiques (réexpédition postale, location de bureaux, hébergement téléphonique, transferts d’appels) ; notre offre de domiciliation pour auto-entrepreneurs est parfaitement adaptée aux besoins des travailleurs indépendants d’aujourd’hui !

Découvrez nos offres de domiciliation pour auto-entrepreneurs

Suivez-nous
Google+

Contactez-nous
numero vert : 0 800 222 548

© Copyright ABCLIV 2018. Tous droits réservés